Martinique

VEGEAS

Production économique

Slogan

PROJET VEGEAS : " ENSEMBLE NOUS POUVONS "

PROJET BARQUETTES BIODEGRADABLES EN BAGASSE DE CANNE A SUCRE  OBJECTIFSValoriser les résidus issus de l'exploitation de la canne à sucre, LA BAGASSE : Transformer la bagasse en emballages rigides et biodégradables : barquettes ; boites ; boites à œufs ; boites à hamburgers ; vaisselle à usage unique ; produits de calage etc…AVANTAGES DE LA BAGASSEElle permettra par substitution d’éliminer les BARQUETTES plastiques, plus d’1 MILLIARD PAR AN utilisées par la grande distribution Française sans compter celles fournies par leurs industriels C’est une ressource renouvelable et non vivrièreElle est biodégradable en 60 jLes emballages issus de la bagasse sont peu encombrants. 7 à 10 fois moins que ceux en polystyrène expanséElle est écologiqueLES MOYENSLa construction d’une première usine de fabrication de ces barquettes en bagasse sur l’un de nos territoires d’outre-mer producteur de canne à sucre ( Les Antilles , La Réunion )Le démarrage du projet pourrait voir le jour en 2018 pour être opérationnel en 2019. Les process de fabrication de ces barquettes sont aujourd’hui parfaitement maitrisés en Asie . Les machines sont immédiatement disponibles et les coûts connus.L’investissement estimé est actuellement de l'ordre 12 millions d’Euros . Notre partenaire industriel est prêt à se lancer avec nous dans ce développement si nous avons les appuis des pouvoirs publics et l’aval d’au moins un des acteurs majeurs de la grande distribution qui pourrait être Carrefour.LES RETOMBEES ECONOMIQUES :Création d’emplois à un endroit où le chômage bat des records . 100 à 130 personnes sont nécessaires dans un premier temps au bon fonctionnement de l’entreprise .LA DIFFUSION :La grande distribution Française est en demande forte de ce genre d’emballages. Le CA estimé pour fournir seulement deux enseignes de la grande distribution Française est de 15 millions d'Euros annuels environ. A terme le potentiel de développement tant en volume de ventes qu'en besoins humains est considérable, sachant que les premiers efforts nécessaires effectués, il n’y aura plus de retour en arrière vers le plastique.