Martinique

TEN21

Numérique

Slogan

Think local, Go Global

Notre mission est de permettre aux entrepreneurs du digital de créer des produits à ambition mondiale dans la Caraïbe et l’Amérique du Sud.   Notre vision est un espace de la Caraïbe élargie, ouvert, intégré qui produit des succès digitaux à envergure internationale, des produits et des services disruptifs, de l'emploi, des opportunités pour les étudiants et entrepreneurs locaux et internationaux. Nous devons avoir les moyens de construire les conditions de développement de l’industrie du digitale pour les RUP et les opportunités d’export dans la Caraïbes et en Amérique en :1.     caractérisant et dimensionnant les écosystèmes de la Caraïbe et mesurer les bénéfices attendus sur le marché Caribéen,2.     créant un incubateur transfrontalier de projets pour accompagner la création et la maturité des start-ups, 3.     renforçant la qualité et la maturité des modèles économiques des Start-up (engagement social et éducation),4.     favorisant la diffusion de l’innovation.  Les DFA et plus généralement les états de la Caraïbe sont soumis à une forte dépendance vis-à-vis d’industries classiques puissantes (Le tourisme, le BTP et la banane plus globalement) mais qui sont captives et lorsque celles-ci s’enrhument, c’est toute l’économie qui tousse. De plus ces économies sont exposées à des risques exogènes (catastrophe naturelle, baisse du flux touristique comme suite au 11 septembre, dépendance face aux dispositions de défiscalisation)Par ailleurs, il est établi par l’INSEE que 2/3 de l’économie des DFA est « servicielle » avec majoritairement des emplois dans la fonction publique ce qui a pour conséquence qu’il se crée peu de valeur ajoutée issue de l’industrie. Cet état de fait crée de fortes tensions sur le marché économique quant à la capacité de nos territoires à assurer leur développement sur leur marché primaire qu’est la Caraïbe. Dans ce contexte, s’affranchir des barrières géographiques et d’un besoin en capitaux important au démarrage est une opportunité non négligeable. En ce sens, l’industrie du numérique a depuis les années 2000 crée la 3ème révolution industrielle portant, à bout de bras, ambition, emplois et croissance à 2 chiffres. Nos régions restent en marge de ce développement par l’absence de projets structurant pour accompagner l’éclosion de projets et l’accompagnement des initiatives à la maturité. L’industrie du numérique en France c’est : o   157 300 site marchands actifs (Source DGE – 2013),o   56,8 Milliards d’euros, le CA de l’eCommerce en France (Source DGE – 2014),o   4,01 % du PIB national (Source DGE – 2012),o   2 794 M€ de fonds levés en France en 2015 (+1 Md€ par rapport à 2014) (Source EY – 2016),o   51% de CA réalisé à l’étranger (Source EY – 2016),o   50,5 milliards d’euros, en hausse de 2,2% sur un an pour l’édition logicielle, les services informatiques et le conseil en technologies représentent en 2015 (Sources IDC et Syntec Numérique)o   pour chaque emploi détruit, le digital en crée 2,4.  Dans les RUP, l’absence de chiffres est symptomatique du retard accumulé. A ce jour, on constate que : o   très peu de société ont pu réaliser des levée de fonds significatives (+130 k€), o   nos marchés sont trop petits et peu d'investissements constatés sur le secteur numérique en comparaison des investissements dans les secteurs traditionnelso   les démarches à l'export sont rares,  o   les écosystèmes se structurent de façon informelle et ont du mal à se développer : aucun incubateur présent, aucun fonds d’investissement présent, aucun échange avec les voisins de la Caraïbe malgré les accords signés avec l’OECS, le CARICOM et autres,o   un retard des sociétés classiques à mener leur modernisation technologique.  Sur un marché de la Caraïbe (4 RUP incluses) de 41 millions de personnes, nous voulons mener un projet structurant qui vise à : o   dimensionner le potentiel de développement économique pour les 5 prochaines années sur la Caraïbe, o   élargir la base de prospects pour chaque entreprise du numérique, o   structurer un réseau d’entrepreneurs et d’investisseurs,o   créer une entité qui soit une passerelle entre le marché UE et les marchés des Amériques, o   mettre en place des programmes d’échanges entre pays et de co-développement, o   créer des « contrats de destinations » numériques,o   organiser le financement à long terme des start-ups,o   impacter la transformation digitale des entreprises et secteurs traditionnelso   et faire émerger des succès digitaux dans la Caraïbe. Le programme TEN21 (TEN vision à l’horizon 2021) prévoit d’être mené sur 36 mois et suit le déroulé des activités suivantes :  1.     Phase Etudes Destinée à définir les enjeux, perspectives et contraintes, cette étape comprend : o   des études de marché sur les territoires DFA et tiers (y compris des entretiens avec les acteurs),o   une étude de dimensionnement des écosystèmes (typologie, volume, taille, etc.), o   une étude prospective sur l’identification des domaines à forte valeur ajoutée (SWOT inclus), la qualification de l’opportunité et les acteurs de la diaspora à utiliser comme relais,o   une étude de faisabilité sur la création d’un incubateur transnational, o   la définition du cadre législatif et réglementaire. 2.     Phase Structuration et montageMise en œuvre opérationnel de l’incubateur et du modèle de gestion à savoir :o   définition du business model de l’incubateur, mode de gouvernance et de gestion, o   création de la structure et frais liés, o   recrutement des ressources nécessaires à la gestion et frais liés,o   contractualisation des partenariats de l’incubateur, o   adaptation des modèles et des méthodologies d’accompagnemento   recherche de locaux et aménagements. 3.     Phase Opérationnelle: animation et pilotage  Lancement, promotion et mise en production de l’incubateur y compris le travail de structuration de véhicule de financement pour le financement des start-ups :  o   lancement et recrutement de porteurs de projet, o   frais de fonctionnement d’amorçage, o   création du fonds d’investissement pour les startups caribéennes (exemple d’un FIP qui puisse permettre de syndiquer des fonds par le biais de la défiscalisation comme levier d’amorçage des startups).  A terme, le programme TEN21 offrira : o   l’hébergement et l’échange transfrontalier aux porteurs de projet,o   un accélérateur : programme intensif en résidence qui se fixe pour objectif d’accélérer la croissance des start-ups. Il s’agit d’un accompagnement à la création, la structuration, au financement des entreprise des TIC (mentorat, services juridiques, services comptables, conseil, etc.) sur le marché Caraïbes et de la Guyane. Il se décline en 3 étapes :·       étape 1  - validation de la demande, viabilité économique et planification du développement·       étape 2  - développement produit et test marché·       étape 3  - lancement, gestion et rencontre investisseurso   un programme d’immersion visant à confronter son modèle économique (ou MVP) à travers les réseaux de partenaires aux USA, Canada et Amérique Latine. o   des actions d’immersion éducative auprès des étudiants et jeune public pour promouvoir les possibilités offertes.