Guyane

SYMBIOZ Recyclerie Ferme Urbaine

Environnement

Slogan

« Ti grenn ka fé gwo pyébwa »

Le projet SYMBIOZ c’est la rencontre entre deux activités qui se complètent, interagissent et ont une multitude de vocations qui convergent vers un seul et même but : Répondre à des besoins de proximité dans une dynamique d’économie circulaire et d’amélioration du cadre de vie au sein des quartiers prioritaires. Plusieurs acteurs existent sur le territoire et sont d’ores et déjà impliqués dans le réemploi mais sur une typologie de déchets en particulier. Aussi, nous nous concentrerons essentiellement sur les DEA hors DEEE (déchets équipement et ameublement) ainsi que les DIB (Déchets Industriels Banaux), choix qui semble être confirmé par les constats :-          992.70 t d’encombrants collectés par les services de la CACL-          Les encombrants sont directement enfouis en décharge-          Coût et qualité médiocre de l’offre de mobilier d’équipement pour les ménages (hors mobilier artisanaux) -          Grosse problématique de dépôts sauvages (encombrants,…) qui se développent -          Dépôts importants sur les fins de chantier, rebus,… -          Pas de structure d’urgence sociale sur les équipements d’aménagement mobilier                                                              Les objectifs de la RECYCLERIE 1.       Mettre en œuvre des modes de collectes des déchets (DEA, DIB) préservant l’état des ressources2.       Résomption  des dépôts sauvages3.       Valoriser les déchets collectés prioritairement via le réemploi/réutilisation puis recyclage. 4.       Créer des emplois verts durables5.       Favoriser l’emploi de publics prioritaires 6.       Mettre en place des formations autour de la thématique du réemploi  7.       Proposer des produits de qualité à des prix attractifs8.       Proposer de la location de mobilier recup’ et un service type conciergerie pour du prêt de biensLa Ferme Urbaine du projet SYMBIOZ permettra la création d’un refuge de biodiversité sur la ceinture périphérique de Cayenne. La nature sera introduite sur un terrain de 1000 m2 favorisant ainsi le développement des corridors écologiques. La Ferme respecte la biodiversité in situ tout en participant à la restauration des sols (terrain désaffecté, friches urbaines,…) La Ferme sera composée de plusieurs espaces complémentaires et interdépendants.Il sera expérimenté à la ferme une basse-cour, un jardin créole d’aromates, deux systèmes de compostage, une prairie mellifère locale accueillant 4 ruches, une jungle végétale, des systèmes de production hors sol, des constructions en bois de récupération et surtout un potager permacole. Le but premier étant de redonner une seconde vie aux terrains vacants au service de la population et des quartiers prioritaires juxtaposés.  Plusieurs constats émanent de ce projet : -          Peu de lieux d’approvisionnement en produit frais (légumes) de proximité-          Un besoin d’auto-suffisance alimentaire -          Peu de sites pédagogiques ou de sensibilisation de proximité dans l’agglomération du Centre Littoral-          Peu d’emplois agricoles de proximitéLes objectifs de la FERME URBAINE 1.       Créer un lieu d’approvisionnement en produits frais locaux (vente de panier & autres) 2.       Proposer des services de végétalisation d’espaces ou de mise en place de jardins comestibles 3.       Créer des emplois verts durables4.       Favoriser l’emploi de publics prioritaires 5.       Mettre en place des formations autour des techniques culturales durables 6.       Modéliser des systèmes de cultures hors sol Les projet concerne aussi bien, les particuliers citoyens que les collectivités et entreprises du territoire Guyanais.