Mayotte

Projet de transport en commun innovant sur le département de Mayotte

Mobilité

Slogan

Bassi Embouteillages !!!

Mayotte voit la plus grande partie de son activité économique centralisée dans Kawéni, un quartier de Mamoudzou le chef lieu du département Mayotte. Ainsi, chaque jour des habitants venant des quatre coins du département prennent la route, parfois en covoiturage parfois non, pour venir y travailler. Le résultat est chaque jour le même : des embouteillages à perte de vue, des trajets de quelques kilomètres de long qui durent parfois plusieurs heures. Tous les jours, des heures de vie entières perdues par tous les actifs du département (exceptés ceux qui roulent en deux roues pour qui il est parfois dangereux de se frayer un chemin dans ces embouteillages). Les élèves des établissements secondaire ne sont pas en reste puisqu'ils se déplacent dans de longs cars qui participent amplement à ces embouteillages infernaux. Certains jeunes du département passent ainsi de longues heures de leur précieuse jeunesse à attendre que le car les amène à leur établissement ou les ramène à leur domicile.Aussi le projet que je propose est d'éradiquer ce fléau qui pollue, au sens propre comme au figuré, la vie des citoyens de Mayotte. Ce projet est de réaliser un système de transport en commun innovant permettant aux actifs de laisser leurs véhicules personnels à la maison et de se rendre sur leur lieu de travail. Ce système de transport en commun permettrait également aux élèves des lycées et collèges de cesser de perdre leur temps dans les cars scolaires.Concrètement je propose deux solutions pour réaliser ce réseau de transport en commun. La première est la création d'un téléphérique urbain (métrocable) se rapprochant de celui de Medellin qui a d'ailleurs été fourni par la société française POMA et qui permettrait à l'instar de ce qui s'est fait là-bas de desservir certains des quartiers les plus pauvres du département. Cette solution a l'avantage de pouvoir s'adapter facilement à la géographie de notre département qui est très vallonné. La deuxième solution que je propose, plus coûteuse j'imagine, est la création d'un monorail. Ces deux solutions passant par les airs auront l'avantage de ne pas trop bouleverser les sols et de permettre à ses utilisateurs d'observer la beauté de notre département ce qui aura pour conséquence certaine de développer le tourisme.