Guadeloupe

Projet de pôle d’organisation des arts par l’unification des professionnels du divertissement, de la culture et du sport, pour le bien des publics locaux et touristiques.

Culture

Slogan

L’humain est détendus lorsque l’imaginaire est a porté de sa main de charles Ludovic Gluck.

La solution passe par la mise en réseau centralisé et convergente d'un Pôle d’organisation et de communication des professionnels de la création, de la diffusion, de la promotion , de l’organisation des spectacles et de l’encadrement des publics.... à quels besoins : il y a un besoin important d'informations auprès des publics de savoir où et comment ils pourraient se divertir et se cultiver en toute sécurité, tout en pouvant jouir de s'être préparer de manière consciencieuse à la diffusion d'un divertissement où ils se sentiront accueillis.... à quels publics : public de tout âges et de tous milieux sociaux. le divertissement est destiné a tous , il doit être ajuster et présentable a un public avertit au niveau du champ lexical qui sera utilisé lors de l'évènement. par exemple: un croisiériste a besoin d'un spectacle haut en forme et couleur car il est venus voir a travers une croisière la diversité culturelle... , un employé de mairie a besoin d'un spectacle qui lui donnera envie de se divertir pendant ces moments de congé afin de pouvoir reprendre son travail reposé et l'esprit aéré ( plusieurs types de divertissement sont a lui proposé, divertissement intellectuel, physique, festifs...) entre autre.... les moyens : une équipe composée d'experts en arts, d'experts en sécurités, de gestionnaires financiers, de programmeurs et "d'enquêteurs" afin de comprendre et gérer et planifier les fonctions, disponibilités, conditions, entre autre, afin de conseillers les professionnels organisateurs des évènements, ainsi que composer plusieurs plateformes d'informations a destination des professionnels et des publics ... ... le but : sur 5 ans voir plus: conforter, voir créer; faciliter les relations entre "les créateurs de divertissement et les publics " en guadeloupe.