Mayotte

Pour une communication environnementale optimisée à Mayotte, et pour Mayotte

Environnement

Slogan

Créer et promouvoir une communication environnementale pour rendre la population actrice de la protection de son environnement.

Le contexteLe projet de « Gestion durable du patrimoine marin de Mayotte et des îles Eparses » lancé dans le cadre du 10ème FED est porté par le Conseil Départemental, les Parcs Marins de Mayotte et des Glorieuses et les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), et soutenu par l’AFD. Ce projet visait à mettre en place des campagnes scientifiques pour faire un état des lieux des fonds marins de Mayotte mais aussi des îles françaises du canal du Mozambique (Glorieuses, Europa, Juan de Nova…), pour fournir aux décideurs (Parcs Marins, CD, TAAF) des données permettant la mise en place d’un suivi régulier de l’état de la faune et de la flore marines, ainsi que de la qualité de l’eau. Ces données permettront également le cas échéant de compléter à moyen terme certains volets des plans de gestion des parcs. Le projet touche a sa fin et un rapport final sera présenté au premier trimestre 2018.Par ailleurs, compte tenu de l’importance et de l’urgence des enjeux environnementaux à Mayotte, hot spot pour la biodiversité mondiale, le projet avait aussi pour objectif (Fiche technique 8) de développer une stratégie de communication pour les 5 prochaines années.En outre, fort des préconisations de la stratégie biodiversité pour le développement durable de Mayotte 2013-2020 élaborée par l’UICN en concertation avec la DEAL (cf. dans son axe stratégique 20, la mise en place d’une stratégie de communication sur la biodiversité), cette stratégie de communication doit être élaborée en cohérence avec la stratégie biodiversité.D’autre part, le nombre d’acteurs impliqués dans cette thématique depuis quelques années reconnaissent aujourd’hui l’impérieuse nécessité de travailler de concert pour optimisée la communication environnementale à, et pour Mayotte. Une stratégie construite pour et par les acteurs environnementaux du territoireDans cette perspective, l’AFD suite à une série d’entretiens avec les principaux acteurs locaux a organisé en mai 2017, dans le cadre du 10ème FED, un 1er atelier Communication à Mayotte.L’objectif de cet atelier était de définir les fondamentaux d’une stratégie de communication à 3-5 ans pour une communication environnementale concertée et optimisée à Mayotte et pour Mayotte en s’appuyant fortement sur le réseau d’acteurs engagés en présence. Une première version de la stratégie de communication a été élaborée avec Mayotte Nature Environnement et a fait l’objet de discussions avec les partenaires lors d’un second atelier organisé à l’AFD en juillet 2017.Cet atelier a permis de souligner l’impératif de travailler en lien avec les réseaux mahorais existants notamment le réseau Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) porté par Mayotte Nature Environnement et de s’inscrire dans le cadre de l'animation de la Stratégie Biodiversité portée par l'UICN afin d'éviter toute redondance et chevauchement dans les actions, l'objectif étant d'accroître l'efficacité de cette initiative et de solidifier plus encore les liens entre les acteurs en présence. Ainsi,, les organisations suivantes étaient représentées lors de l’atelier de mai 2017 : DEAL, Conseil Départemental, PNMM, MNE, FMAE, Naturalistes, MIP, Ademe, UICN et le Sénat. Les mêmes organisations ont été conviées à une autre réunion de suivi pour confirmer et compléter certains points-clefs de la stratégie de communication.Compte tenu des enjeux à Mayotte, cette stratégie s’inscrit dans la durée et couvre la période septembre 2017 à août 2022. Dans cette perspective de vision à moyen terme, les fondamentaux suivants ont été définis, et permettront de bâtir ensuite des plans de communication annuels cohérents.Objectifs de la communicationFaire comprendre les bénéfices et les intérêts individuels et collectifs à protéger l’environnement de Mayotte ;Faire en sorte que la population mahoraise dans son ensemble et les différentes audiences cibles identifiées, soient fières de contribuer à la protection de leur patrimoine naturel et de leur environnement ;Mobiliser la population mahoraise pour que le plus grand nombre agisse individuellement mais aussi collectivement pour la protection de l’environnement de Mayotte.Audiences prioritairesQuatre audiences prioritaires ont été identifiées et pour lesquelles les trois objectifs de communication présentés ci-dessus sont parfaitement pertinents :La population locale (le grand public)Les scolairesLes décideurs politiquesLe secteur privé Les audiences1. De qui s'agit-il? Le grand public256.500  habitants incluant  les ESI (chiffres INSEE 2017 -https://www.insee.fr/fr/statistiques/3284395#documentation) Toute la population dans sa vie quotidienne, sans tenir compte de sa profession.Partout sur le territoire.Les scolaires Les élèves (95.000 élèves sont concernés à la rentrée 2017, de la maternelle à l’université),  en plus des personnels d’établissements et du vice-rectorat, mais aussi le personnel des mairies concerné en tant que relais.Le secteur privé Près de 5.000 entreprises enregistrées à Mayotte (registre FIBEN), dont 4.800 actives.Prépondérance des petites entreprises : 96% des entreprises enregistrées au tribunal de commerce sont des TPE (1 à 2 personnes max). Ce tissu d’entreprises concerne majoritairement le commerce, la distribution, l’artisanat, le bâtiment (sous-traitantes de plus grandes sociétés) et les services. A noter que pour l’heure, seuls quelques grands groupes ont une politique RSE. Les décideurs politiquesElus du Conseil Départemental, maires, conseillers municipaux, parlementaires (2), sénateurs (2), député européen (1 pour la Réunion+ Mayotte) > 473 personnes sur le territoire.2.Les activités de communication associées à chaque audience Pour le Grand public :Identité visuelle/ Concept de campagne globale Présence sur évènements locaux Campagne de communication ciblée Partenariat média Formation des partenaires aux arguments Action de grande mobilisation eco-citoyenne annuelleEnquête/suivi terrain pour connaître l’impact de la campagne - Partenariat avec institut de sondagePour les scolaires :Sensibilisation / intervention en classe Activités périscolaires/ Associations (scouts…)  Intervention durant les ACM Sensibilisation / lycées et des universitésFête de la Nature, Journée Mondiale des Zones Humides...Tournois de foot (l’Aïd, vacances)Page Facebook, site internet réseau EEDDPour le secteur privé :Organisations de sessions de formation, d’échanges, panels avec experts, échanges, visites de sites…Organisation commune de projets/événements - partenariat / mécénatDiffusion presse Pour les décideurs politiques :Invitation aux évènementsLobby institutionnel, information quotidienne/actualités environnementalesOrganisations de sessions de formation, d’échanges, panels avec experts, échanges, visites de sites…