Polynésie française

Moana Boulevard

Environnement

Slogan

Papeete Plage, Aita'tu Ai !

Projet « MOANA BOULEVARD » (ou PAPEETE PLAGE)***Genèse de l’idée-Besoin pour beaucoup de gens de retrouver le contact avec le bord de mer (par exemple perdu à Faa’a après l’implantation de l’aéroport et à Papeete suite à l’urbanisation et à l’agrandissement du port autonome de Papeete)-Légitime besoin des citadins d’accéder librement au littoral et d’y évoluer avec le minimum de contraintes-Souhait, exprimé par la population lors des réunions Pgem (Plan de Gestion de l’Espace Maritime, programme du Pays, 2000 à 2018), de réappropriation de la façade maritime et de lutter contre la déshumanisation de la côte au profit d’activités souvent uniquement mercantiles (mais aussi génératrices de richesses et de devises)-Recherche d’un site accessible sur le bord du lagon proche ou dans la ville de Papeete et où la qualité de l’eau ne contre-indique pas la baignade du public, y compris des enfants, en sécurité.Objectifs globaux-Améliorer la qualité de vie des habitants de Papeete et de Tahiti-Créer un centre de loisirs là où se concentre une part importante de la population polynésienne-Favoriser la mixité des groupes sociaux dans un milieu (marin) commun à tous : familles, y compris les très jeunes enfants, plusieurs générations et tranches d’âge, sportifs, différentes ethnies, etc. …Objectifs spécifiques-Mettre à disposition, dans un lieu ouvert au public, un nouveau centre d’intérêt ludique, familial, reposant, sain, écologique, sportif, …-Proposer un lieu de baignade original et sécurisé dans la ville même de Papeete, assez facilement accessible à pied, en vélo, en transport en commun et en voiture-Offrir une curiosité touristique innovante-Reconvertir un endroit actuellement (plutôt) rebutant et souvent sale (fonction principale de l’arrière-digue : protection du littoral et d’évacuation des eaux de submersion) en un joli lieu de rencontre et de détente. Eléments favorisants-Le gros œuvre du site est déjà réalisé et la fonction première de l’arrière digue n’est pas remise en cause-Le projet est envisageable par tronçon, modulable en fonction de la réussite ou non des premiers essais-Il n’est pas a priori très couteux dans sa version simple (étude de préfaisabilité à faire)-L’usage de cet emplacement par du public correspondrait majoritairement aux moments de faible activité sur cette zone portuaire (circulation réduite des gros véhicules et engins) et hors horaires d’ouverture des bureaux, donc d’affluence réduite professionnellement parlant-L’accotement de la route droite le long de la digue est aménageable en places de parking directement sur le site prévu pour le projet-Le site est déjà officieusement ouvert aux sportifs (cyclistes et marcheurs/coureurs) du soir et de fin de semaine -Ce projet plaide pour la cohésion sociale, réduit les inégalités, est tourné vers l’avenirQuestions majeures à régler-Profil des 3 km de digue de Motu Uta : en « chapeau chinois » ? ce qui rendrait techniquement difficile la réalisation d’un écoulement simple d’est en ouest des eaux circulantes dans le canal -Inciter du public à venir sur un site sensible (présence des cuves de carburants divers et de gaz liquide) où il est actuellement indésirable ; Cf. depuis quelques années l’installation des portails d’accès sécurisés sur la zone du port-Sentiment fort et a priori défavorable voire rédhibitoire du Port Autonome de Papeete (PaP) qui semble avoir peur de « perdre la main » sur son domaine ; priorité absolue aux actions décidées par le PaP eu égard à l’importance stratégique et financière des échanges maritimes, principalement les importations vitales pour le pays et sa population ; les exigences des normes de sécurité propres aux ports internationaux semblent à première vue interdire toute initiative de ce genre car allant à l’encontre de la volonté d’éloigner au maximum le public de cette zone ; le PaP est peu disposé à entendre des propositions qui empiètent sur leurs prérogatives décisionnelles relatif à l’espace dont il assure la gestion (domaine du Port autonome de Papeete)-La qualité de l’eau de mer sur la pente externe du récif barrière (à l’extrémité est de la digue) restera t-elle suffisante pour une baignade saine si les effluents prévus de la station d’épuration sont déversés pour dilution en océan non loin de là ? Surveiller la qualité des eaux océaniques selon la version retenue de la mise en œuvre du schéma d’évacuation des eaux traitées de Papeete (et de l’hôpital du Taaone ?)-Le financement, selon l’ampleur du projet réaliséActions déjà menées-Réflexions sur l’intégration du projet au développement maritime du pays et de sa capitale- Mise en œuvre immaginée :Circulation forcée d’eau de l’océan dans le canal d’arrière digue (de Motu Uta), de l’extrémité est (côté Gaz de Tahiti) jusqu’à l’extrémité ouest (côté passe de Papeete), incluant une succession de « tronçons » (séparés) de bains peu profonds aménagés : (d’est en ouest) logistique pompage/ingénierie - back stage (préparation/entretien/maintenance/remplacement des animations) – sports nautiques – zone éducative faune et flore/sentier sous marin – baignade – pataugeoires – espace Zen/méditation/apnée statique – pêche à la ligne enfants – … (liste non exhaustive ;-)-  Rencontres/sensibilisation de personnalités et médias:7 déc 2006 :                 Direction du Port Autonome de PPT 17 sept 2007:                Direction du Port Autonome de PPT 2 oct 2008:                   Tavana de la ville de Papeete Michel Buillard 2009:                            Note officielle DRMM (SPE) pour le Grenelle de la mer en Pf 9 fév 2012:                   Ministre Environnement Jacky Bryant13 fév. 2012 :               Annonce sur Radio 1 18 juillet 2013:             Port Autonome de PPT 23 juillet 2013:             Audition sur les plages et accès à la mer (saisine CESC) 3 avril 2014:                  Présentation au 1er Forum de la mer en Pf (1ère annonce "publique")24 avril 2014:                 Ministre Jeffrey Salmon4 nov 2015 :                 Ministre Heremoana MaamatuahiutapuAucune suite…Développements et Aménagements secondaires-« Taxi-boat » avec jardin de Paofai pour la population de Papeete mais aussi pour les touristes des paquebots de croisières (rotations rapides, peu couteuses et à la demande entre un embarcadère au jardin de Paofai et un débarcadère à proximité du centre de la digue, côté port, lieu d’un point d’accueil à installer)-Création de quelques emplois-Intégration des technologies nouvelles et renouvelables (ex. : éoliennes, panneaux solaires, roue à aubes ou petite station houlo-motrice pour la création du courant d’eau)-Entraînements sportifs et rééducation physique (nage ou pirogue va’a à contre-courant, marche dans l’eau, aquabike, …)-Une section Piscine à vague + Surf ?-Utilisation possible sans risques par les personnes à mobilité réduite et/ou à handicaps-Eclairage nocturne-Tunnels en plexiglass translucide sur de courtes portions du Moana Boulevard, protégeant de la pluie -Street Art sur le mur intérieur de la digue (côté port) ; grand espace disponible pour une très longue fresque : histoire de Tahiti, motifs polynésiens ou décors sous-marin ?, …)-Etc. …Vision d’avenir-Le cours de l’histoire n’est-il pas un retour de la place de l’homme dans son environnement proche, même au cœur des cités ?-Ne faut-il pas, parfois pour cela, limiter certaines activités purement économiques ? -Anticiper, être visionnaire …Notes Concept Moana Boulevard – AssisesOM - Chm 250218