Guyane

Mission de recherche de fondations partenaires

Environnement

Slogan

PRENONS SOIN DE LA PLANETE

Le « Conseil Régional des clubs Unesco de Guyane » moyen d’Education Populaire a comme tous les clubs , mission :-de construire une Culture de la PAIX basée sur les grands principes des Droits de l’Homme;  -de former des citoyens RESPONSABLES, concernés par les grands problèmes de leur temps: -de participer aux actions d’Education de la jeunesse ( éducation à l’environnement , à la santé, aux Droits de l’Homme…) par des rencontres, la coopération, l’ouverture aux autres. Il s'agit d'ouvrir les actions sur les espaces concernés de trouver des partenaires et des financements pérennes. Le CRCUG recherche donc la constitution de partenariats avec d’autres fondations françaises ou étrangères préoccupées par les mêmes thèmes et ayant les mêmes objectifs  :L'éducation des jeunes , la coopération et la solidarité.L'objectif principal étant l'éducation à la Santé à l Environnement et aux droits de l'homme.Il s’agirait alors, un peu comme en matière de « sponsoring » ou de mécénat, d’obtenir de ces divers contributeurs « en réseau » une participation régulière permettant à l’organisation du CRCUG, de disposer d’une capacité de financement assez stable et constante pour lui permettre de planifier et d'organiser des manifestations et évènements éducatifs qui sont l’objet même de ces structures.La présidente du CRCUG, est déléguée de la fédération française pour l'UNESCO pour la totalité du continent Américain, Nord, Centre, Sud et Caraïbe .La recherche de partenaires et contributeurs peut donc prendre une dimension d’autant plus étendue, que la mobilisation des publics ciblés porte sur des réalités environnementales , humaines et territoriales.En fait pour être à même de remplir sa mission au mieux des besoins et objectifs identifiés par l’UNESCO, il conviendrait que le CRCUG puisse organiser des évènements dépassant le seul cadre territorial de la Guyane. Afin de se doter d’un « réseau » de partenaires et contributeurs, le CRCUG, envisage donc de confier une mission de « lobbying » et de prospection à un chargé d’affaires qui devra prendre tous contacts utiles pour réaliser ces partenariats.C’est ce qui justifie la soumission de cette question aux assises de l’outre mer.L’aide au financement des frais et honoraires du développeur qui effectuera cette prospection en quête de fondations contributrices, devrait permettre au CRCUG d'inscrire dans la durée ce travail éducatif si important pour la Guyane , l' Amérique et pour la planète.