Mayotte

Lutte contre la délinquance : contribution à l'égalité des chances en offrant à tous les jeunes mais surtout les jeunes des quartiers prioritaires un capital d'expériences, des atouts et des

Production économique

Slogan

lutter contre la délinquance sur le territoire de Mayotte et une affaire de tous

A Mayotte, le taux de chômage des jeunes est le plus élevée par rapport aux autres départements d’outre-mer, malgré les efforts des organismes publics et les associations œuvrent chaque jour pour permettre à des jeunes de toute l’île de construire leur avenir. Partant du constat de la méconnaissance par les jeunes, des formations existants privés comme publics, tous secteurs d’activités confondus. Le Collectif Dix-15 souhaitent encourager et accompagner cet effort en créent une collaboration entre diverse entreprises du territoire pour permettre aux jeunes de faire des stages d’apprentissage sur différents métiers. Ces stages on pour objectif de donner un visuel aux jeunes et un premier pas dans le milieu ordinaire du travail. pour les permettes de mieux s’informer sur les divers métiers pour mieux s’orienter sur leurs projet insertion professionnel ou personnelle.Les stages se déroule en entreprise pendant 4 semaines et doit permettre de valider le projet professionnel du stagiaire, ses acquis professionnels ainsi que son comportement en entreprise et à l’issus du stage une à ATTESTATION sera délivré par l’organisme d’accueil. Les conseillers de l’association réalisent un suivi hebdomadaire avec le responsable en entreprise. Un bilan est dressé à la fin du stage par le conseiller et le responsable de l’établissement d’accueil en présence du stagiaire. Si le bilan est positif et que le stagiaire souhaite poursuivre dans cette voie, le conseiller tente de négocier un contrat de travail au sein de l’entreprise d’accueil. Dans le cas d’une accord positif un conseiller d’insertion chargée de repérer les offres de formation disponible localement vers les quelles orienter le jeune pour sa qualification. Le but étant d’apporter un accompagnement approfondit pour leur permettre d’acquérir et de développer des compétences professionnelles ou personnelles et de favoriser leur insertion professionnelle dans le milieu ordinaire du travail. Pour les volontaires qui n’ont pas de piste sérieuse d’embauche à l’issue du contrat d’apprentissage volontaires un accompagnent supplémentaire sera mise à disposition. Cette étape se déroule pendant deux semaines au sein des locaux de l’association. Elle permet aux jeunes de démarcher les entreprises par candidature spontanée, de répondre à des annonces en s’appuyant sur leur expérience professionnelle récente ou de préparer une entrée en formation qualifiante en partenariat avec la MISSION LOCALE, le CRIJ et la PIJ. Ils sont alors encadrés par l'équipe professionnelle et les bénévoles de l'association. Le développement de partenariats avec les entreprises locales ou les collectivitésCe partenariat constitue une avancée majeure dans la mesure où le manque d’implication des employeurs constituait l’une des principales difficultés rencontrées par les jeunes ayant surtout un diplôme ou sans qualification dans le cadre d’un accompagnement du premier employeur. D'une manière générale une collaboration qui contribue à construire un territoire dynamique où l’on peut entreprendre, où les Hommes s’épanouissent et où les forces s’unissent pour lutter contre les inégalités et la délinquance.Conditions d’éligibilité -Âgée de 15 à 30 ans ;-Etre de la nationalités française ou carte de séjour valable-Sans diplômes