La Réunion

Logement autonome avec l'énergie renouvelable

Environnement

Sur le plan environnemental, les risques inhérents au mode de traitement actuel des déchets sont afférents aux dégagements de mauvaises odeurs par ces détritus, qui en réalité sont assimilables à l’émission des gaz à effet de serre, destructeurs de la couche d’ozone, responsable du réchauffement et de  la perturbation climatique connue actuellement dans le monde. Sur le plan sanitaire, les déchets constituent un foyer de gènes pathogènes divers qui contaminent en premier lieu les agents chargés de les manipuler. En second lieu, les risques d’infection pulmonaire dues aux mauvaises odeurs dégagées par les ordures, la population riveraine de la décharge où sont amoncelés ces déchets, encourent également les mêmes risques, au point de vue hygiène. Le Biogaz est principalement intéressant pour les ménages, le taux d’adoption dépend alors d’un choix individuel ou des collectivités ou de bailleurs sociaux. La majorité de familles réunionnaise est caractérisée par un faible revenu, un faible potentiel d’investissement. Ainsi, il est nécessaire de motiver ces familles en basant sur la valorisation de ses propres ordures produites.