Martinique

Les jeunes talents, la fierté martiniquaise

Mobilité

Le projet vise plus particulièrement les jeunes diplômés. Ils sont nombreux à quitter le Département afin de trouver un travail ailleurs. Ils sont parfois contraint de partir alors qu'ils pourraient très bien exercer leur métier sur leur territoire. Je pense particulièrement aux jeunes diplômés de l'enseignement qui passent leurs concours pour le second degré et qui se voient mutés dans l'Hexagone alors que l'on se plaint d'une pénurie de professeurs d'anglais par exemple. Pourquoi ne pas proposer des formations pour perfectionner ces jeunes diplômés si l'on estime que leurs compétences ne sont pas suffisantes ? Les professeurs de nos jours se retrouvent avec des classes à multiples niveaux et sont débordés alors que des jeunes diplômés n'attendent qu'une seule chose, c'est d'être eux aussi affectés. Pourquoi ne pas créer des structures en marge de l'école primaire ou secondaire afin de palier à cette surcharge des classes et de travail des professeurs déjà en poste afin que tout le monde contribue à l'enseignement et à l'évolution de la génération future? Tout le monde y trouverait son compte.On dit qu'il y a trop de professeurs et pas assez d'élèves, mais les travaux en petits groupes ont déjà montrés leurs efficacités, il y aurait là une prise en charge quasi individuelle de chaque élève. Je parle des diplômés de l'enseignement en particulier mais je pense également aux jeunes diplômés des autres domaines professionnels également. La population Martiniquaise connait une baisse démographique,certains s'en vont pour avoir une chance ailleurs. Nous avons de jeunes talents, gardons les et faisons de belles choses.