Martinique

Le Projet Bioponie : résoudre les problématiques de production agricole locale liées à la pollution des sols, et contribuer à l'autosuffisance alimentaire face à la contrainte de l'exiguïté d

Environnement

Slogan

Mangez Sain, Vivez Bien

Le projet BIOPONIE répond à des besoins immédiats de production maraîchère locale à haut rendement, à faibles coûts, à impact faible à nul sur l'environnement tout en garantissant l'absence de contamination des produits en pesticides et autres produits phytosanitaires. L'utilisation d'une solution nutritive 100% BIO fabriquée localement d'origine végétale (purin d'ortie, vinasse de pomme de terre, betterave), d'origine organique (fiente de poule liquide, guano liquide...) ou d'origine aquacole garantie l'absence d'exposition à des produits dangereux pour la santé du consommateur.La technique utilisée permet un développement rapide et sain des produits et favorise ainsi un haut rendement (+30%) pour des coûts d'exploitation réduits à leur plus simple expression (absence de perte d'eau, pas de diffusion de la solution nutritive dans le sol, faible consommation des appareils de circulation des fluides alimentés par des énergies renouvelables et fonctionnant par intermittence, utilisation de la gravité comme énergie gratuite, pas de nettoyage ou de sarclage requis...).En plus des techniques habituelles et éprouvées de culture sur substrat inerte, j'ai développé une technique de culture sur substrat non inerte tel que le terreau ou sur compost. Cette dernière permet de reproduire le plus fidèlement possible le processus de décomposition naturelle des composés organiques dans un sol sain. D'autre part, en cas de panne longue du système de circulation des fluides, la présence du terreau préserve les productions de plusieurs heures à plusieurs jours.Cette technique permet de répondre à tous les besoins de la plante grâce à un apport complet et immédiatement disponible. La plante est donc suffisamment robuste pour se défendre par elle-même. L'utilisation de produits phytosanitaires chimiques est donc inutile la plupart du temps. Et quand bien même, les produits naturels tels que l'huile de Neem ou de Lin remplacent aisément les produits les plus agressifs.L'association intelligente de produits maraîchers et de plantes aromatiques permet de reproduire les effets du "Jardin Créole".La technique dite de "Nutritive Field Technique" qui consiste à alimenter les plants permet un recyclage en circuit fermé de la solution nutritive. Il est ainsi possible de produire quasiment tout type de productions avec cette technique hors racines et tubercules. Les produits dits "feuilles" ou "fruits" et les plantes aromatiques peuvent être cultivés comme les laittues, les fraises, le concombres, les tomates, les piments, les melons, les pastèques, les ananas, les gombos, les aubergines, les christophines, les oignons, le thym, l'ail, la menthe, les cives...La solution nutritive peut circuler dans des tubes de type PVC ou BAMBOU. Dans le dernier cas nous serions en mesure de développer le filière bambou où la durée de vie peut aller jusqu'à deux ans étant donné que le fluide ne stagne pas. Une fois usagé, le tube bambou peut aisément être réutilisé pour le paillage des sols par exemple.Ce projet est développé depuis 2016 avec de nombreux résultats et enseignements qui ont permis une optimisation aux conditions climatiques tropicales et l'amélioration continue du procédé.Les valeurs portées par ce projet consistent à développer des modules adaptés à taille humaine favorisant l'implication de chaque citoyen des pays de l'outre-mer en particulier dans les latitudes tropicales. Il est indispensable d'impliquer chacun dans ce qu'il mange en réduisant la "privatisation" de la nourriture sur des territoires faibles en surfaces utiles et donc fortement dépendants des importations. Avec cette approche, nous visons l'auto-suffisance alimentaire auto-produite, saine et maîtrisée.Enfin, l'avantage non négligeable de cette solution est la disponibilité des sols mobilisés pour la mise en oeuvre de recherches de solutions de dépollution des sols qui accueillent ce type de cultures hors-sol. Ce type de production est également compatible avec le principe de jachère.