La Réunion

La Réunion "augmentée"

Culture

Slogan

La Réunion en quatre dimensions. La Réunion peut réunir avec des axes culturels sans clibages. Voir l'intérieur en regardant l'extérieur.

Le français est une langue qui parle à notre humanité, qui nous donne des critères universels pour structurer nos pensées et embrayer plus facilement avec des solutions qui ne sont pas limitées par la taille de notre territoire.Contrairement à ce que certaines allégations donneraient à penser, les représentations réunionnaises/créoles sont très inspirées du sens figuré français. Vouloir les opposer n'est pas de nature à permettre aux citoyens de bénéficier des complémentarités interculturelles naturelles avec les vertus inclusives qui en découlent.Pour revenir à ce qui rassemble les cultures à l'aune de ce que représente "La Réunion", sans s'enfermer dans une posture qui amalgame l'étendue de l'esprit et l'étendue du territoire, nous pouvons mobiliser les qualités unificatrices du français pour transformer nos paysages et nos infrastructures et ainsi faire de nos espaces les premiers "terrains augmentés" du monde.Cette "réalité augmentée" pourrait donner une nouvelle dimension pour une expérience immersive inédite dans le monde, elle pourrait se traduire par des textes superposés dans une application numérique et/ou par des inscriptions plus ou moins artistiques sur des supports existants :- Sur les routes : "Feuille de route", "Way", "Ouais" "Une idée qui fait son chemin" ;- Sur des murs/parapets : "Mœurs", "Bon mur, bonnes mœurs" ;- A proximité de falaises : "Attention au vide...juridique" ;- Sur ou à proximité de ponts : "Ce qui correspond", "Ce qui nous correspond" ;- Sur un phare : "Un moment phare" ;- Dans des escaliers publics : "L'esprit de l'escalier..." ;- Sur des bus : "Bus et coutumes" ;- Sur des bancs publics : "Probant" ;- Dans des jardins publics : "Fait moi une fleur", "arbitrages à palabres", "L'acerbe coupé" ;- Sur ou à proximité de fontaines : "Ô" "Oh !" ;- Sur ou en direction de plages : "Cote d'amour" ;- Sur des roches : "Pierre d'achoppement" ;- Sur des sommets : "Une montagne de choses à faire", "Problématiques picrocholines" ;- etc.Les réunionnais et les touristes pourraient ainsi vivre une expérience non clanique et durablement partagée grâce à une méthode de traduction figurative systémique et universelle.