Martinique

Gestion éco-responsabilisée des biens vacants en déshérence et des biens privés se dégradant

Environnement

Slogan

Agir maintenant en Martinique sur l'Environnement dans les quartiers urbains ou dans les villages pour qu'il y est un demain désirable pour tous tout simplement

Mon projet répond à plusieurs aspects très inquiétant en Martinique (ou ailleurs) qui sont: . la prolifération des déchets non gérés, . la paupérisation des quartiers, . le manque de logements décents sur l'ile . assister les vendeurs lors de la cession d'un bien.C'est sur le dernier point que je pense qu'il faut agir. s' il n'y a plus dans les quartiers, les villes et les villages des biens non entretenus, une partie des problèmes sera résolue.En effet, beaucoup de biens sont en état de ruines parce qu'au moment du règlement de l'héritage, les héritiers ne se sont pas entendus, ont été mal conseillés et autres.Le projet est de conseiller les héritiers soit à leurs demandent dès le début, ou bien, de le rendre obligatoire après 2 ans si les héritiers ne peuvent pas justifier d'un entretien correct du biens même si les impôts et charges sont payées.Loin de moi, l'envie de spolier les propriétaires et ayants droits, mais juste de faire rentrer le biens dans un projet vertueux qui consisterait a réquisitionner la maison, chiffrer les travaux pour que le logement soit décent (au sens de la loi) et de le proposer à la location sociale.Mon projet s'appuie sur ce qui existe (diagnostiques obligatoires, etc...), c'est juste une articulation que je veux respectueuse pour tout le monde, ll y a donc négociation avant: . pourquoi le bien ne se vends pas, . après étude de coût des travaux obligatoires, à combien se situe le bien sur le marché local . A tous moment à la date d'échéance de la location, le propriétaire ou les ayants droits peuvent récupérer le biens en soldant le montant des travaux engagés. . les travaux seront réalisés sous forme de chantiers d'insertions, de participations bénévoles, travaux d'intérêts généraux, la participation des jeunes du RSMA Mon projet s'appuie sur le contre-pied de l'adage "le vide appelle le plein", si le logement est occupé, il ne sera pas dégradé, et ne se dégradera pas, il ne sera pas transformé en source de déchets ou en en déchets tout court et permettra à des gens d'avoir un toit, une VIE sociale.