La Réunion

Edition d’une méthode d’apprentissage des rythmes du Maloya et du Sega et percussion Malbar.

Culture

Slogan

Une méthode d'apprentissage de musique traditionnelle inscrite au patrimoine mondiale ouverte à tous

Titre : Projet d’édition d’une méthode d’apprentissage des rythmes du Maloya et du Sega et percussion Malbar.Date ou période de réalisation : Année 2018 Contenu :Il vous appartient de le compléter par des pièces annexes telles que note descriptive du projet, fiches actions, calendrier prévisionnel des activités, lieux de diffusion, contrats d'engagement, …)Le Maloya est inscrit depuis 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Forme musicale métissé d’origine malgache et africaine compose de danse et de chant elle est devenue musique incontournable qui commence à être reconnu à travers le monde avec des artistes comme Danyel Waro L’indigo et Christine Salem etc …Jadis traditionnelle (soliste accompagné de percussion), depuis la fin des annes 70 le Maloya s’agrémente de nouveau instruments pour se métisser avec  le rock le reggae ou le Jazz ou encore le Slam, le Rap avec des artistes comme Meddy gerville ziskakan Baster, Sabouk etc …A travers cet ouvrage pédagogique et didactique il ne s’agira pas de retracer l’histoire ni même faire une analyse ethnologique du Maloya et du Séga mais d’apporter des éléments des pratiques des instruments sur le plan rythmique. Il s’agira d’offrir à un large public une méthode d’apprentissage basique des rythmes au niveau de chaque instrument qui compose le Maloya et le Séga, et des percussions d’origine tamoul non religieuse. Inscription du projet dans le cadre d'une politique publique (si oui, préciser) :NONParticipation financière des bénéficiaires (ou du public visé) de l'action (si oui, préciser : gratuité, tarifs modulés, barème, prix unique, …) :Le tarif : Prix unitaire de 20 euros, vendu dans les réseaux de distribution.Résultats espérés :À préciser : le public visé (scolaire, jeunes, tout public, …), impact économique, touristique, création d'emplois, éventuellement formation …)Résultats espérésA travers cette méthode nous souhaiterions touchés différents types de publiques ayant une connaissance ou pas en musique tel que les scolaires, les centres spécialisés, les animateurs musicaux dans les centres de vacances. Cet ouvrage de référence pourrait servir de méthode pour les professeurs dans les écoles de musiques ou conservatoire. Elle viendrait pallier aux carences de méthode pédagogique sur les rythmiques de musiques traditionnelles réunionnaises. Sur le plan de la formation elle restera un ouvrage de référence pour tous type public voulant s’initier aux musiques traditionnelles. Nous espérons que cette méthode aura un impact sur le réseau régional et national et apportera une plus value sur la connaissance de la musique traditionnelle Réunionnaise en France hexagonale et sur le plan international.L’opportunité de cette action s’inscrit autour de la préservation, de la transmission et de l’apprentissage Apporter une méthode basique sur l’apprentissage des instruments rythmiques du Maloya et du séga et de la musique Tamoule (percussion et batterie). Contribuer au développement de méthode d’apprentissage de la musique traditionnelle Réunionnaise. Démocratiser et faire découvrir à un large public la musique Traditionnelle Réunionnaise. Participer à la préservation du patrimoine Culturel immatériel de L’UNESCO. Combler au manque de méthode sur le plan régional sur l’apprentissage rythmique traditionnelle. Nombre de personnes impliquées dans le projet : 10Bénévoles :10Le MaloyaLe Maloya est inscrit depuis 2009 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Forme musicale métissé d’origine malgache et africaine compose de danse et de chant elle est devenue musique incontournable qui commence à être reconnu à travers le monde avec des artistes comme Danyel Waro L’indigo et Christine Salem etc. …Jadis traditionnelle (soliste accompagné de percussion), depuis la fin des années 70 le Maloya s’agrémente  de nouveau instruments pour se métisser avec  le rock le reggae ou le Jazz ou encore le Slam, le Rap avec des artistes comme Meddy gerville ziskakan Baster, Sabouk etc …Musique représentative de l’identité réunionnaise c’est aujourd’hui plus de 500 groupes qui accompagnent aujourd’hui toutes les manifestations culturelles de l’île. Depuis une vingtaine d’année elle fait aussi l’objet d’un enseignement musical au conservatoire de la Réunion. Cette musique est essentiellement basée sur des percussions d'instruments traditionnels comme : roulèr (rouleur), bob (Bobre) et Kayanm (Kayamb). Le sati, ou encore le pikèr. Le Séga de la Réunion"L’histoire du Séga, à la Réunion, est intimement lié à celle du Maloya Le Maloya terme d’introduction récente (apparu vers 1930) était appelé vers 1750, « Tchega », « Tsiega » puis « Séga », mot portugais d’origine Swahili.À l’origine, le Séga est composé des instruments du Maloya auxquels se sont ajoutés d’autres instruments contemporains. Le Séga est une musique métissée de chants et de rythmes locaux auxquels se sont mêlés rythmes et danses d’origine européenne (quadrille et polka). Cette musique Séga est le fruit d’un métissage entre élément européen et non européen est passé d’une musique de tradition orale et majoritairement instrumentale à une musique de variété prenant référence sur des chansons. C’est donc après la guerre de 14 elle commence à connaître une mutation profonde jusqu’à l’époque de Fourcade dans les années 30 avec la supplantation d’instruments moderne comme le banjo, la mandoline le violon les cuivres et le soutien rythmique de la batterie, de la guitare et de la contrebasse de Jazz.Les musiques et rythmes d’origine indienne (Malabar)La musique d’origine indienne est réservée en principe à un usage uniquement religieux. Que ce soit la construction d’instrument, les techniques de jeu, les répertoires ont été transmis dans un cadre familiale intergénérationnel ou associatif. L’utilisation des instruments de musiques comme les tambours, les cymbalettes, et instruments à vent ont toujours été pratiqués à l’occasion de processions et cérémonie. Mais aujourd’hui cette musique s’intègre peu à peu dans le maloya et les tambours d’origine indienne (Matalon, Morlon, tambour Malabar…) évoluent vers un usage festif et non plus uniquement religieux. A titre d’exemple le groupe culturel « les tambours sacrés qui propose aujourd’hui un véritable spectacle culturel, scénique et chorégraphique en dehors de tous contexte religieux. Une méthode d’apprentissage qui répond à un véritable besoin sur le plan patrimonial et pédagogiqueNombreux sont les ouvrages, films, textes qui traitent la musique Réunionnaise dans son ensemble parmi les productions existantes on retrouve :Les études et textesDe 1860 jusqu’en 2011 de nombreuse études spécialisées ou textes traitent de la musique réunionnaise. Parmi les plus connues on retrouve les travaux de « musique traditionnelle de la Réunion publié par ILA en 1985 et rééditer par Azallée Edition en 1995.  Vingt ans plus tard cet ouvrage éditer par le conseil Départemental fera l’objet d’une véritable refonte au regard de l’évolution musicale. L’association kréolart apportera de nouveaux d’éléments de recherche pour compléter le travail réalisé par Jean Pierre la Selve. D’autres ouvrages récents comme « l’univers du Maloya en 2011 par Guillaume Sanson, Benjamin Lagarde et de Grondin Stéphane « aux rythmes du Maloya » viendront compléter notre connaissance sur le Maloya et le Sega.AudioSur le plan audio on retrouvera le catalogue discographique de l’océan indien par publier par Arno Bazin qui reprend un collectage discographique depuis les 78 tours jusqu’au CD actuel. Il ne faut pas oublier aussi le travail du PRMA qui dans le cadre de la préservation du patrimoine propose sous le label Takamba de véritable enregistrement de terrain et la réédition d’enregistrement anciens. D’autres auteurs comme Bernadette Ladauge et Christophe David ont aussi édité un livre qui s’intitule « un siècle de musique traditionnelle réunionnaise ».Document vidéoEnfin sur le plan vidéo on retrouvera principalement des documentaires comme :-Les instruments à la Réunion série de trois émissions de 52 minutes réalisées pour la télévision scolaire de la Réunion en 1983-Maloya Musique et danse de l’île de la réunion de Bellanger Xavier disc vidéo compact en 1991-Maloya les racines de la liberté et au rythme du Séga par marie Claude Lui Van Sheng documentaire télé de 52 minutes sur la genèse du Maloya et du séga en 1997Et enfin en 2015 « Le séga et de la Réunion, histoire et témoignages documentaire de Ho Hai Quang et Laurent Lindebrings.Que ce soit sur le plan audio, vidéo et documentaire aucun ouvrage à ce jour n’a traité l’apprentissage des rythmes liés au Séga, Maloya et de la musique « malabar ». Au regard de son caractère à la fois patrimonial et de ses pratiques courantes notre association a semblé pertinente d’apporter sur le plan pédagogique un manuel d’apprentissage sur les différents rythmes du Maloya, du Séga et de la musique traditionnelle indiennes. Actuellement sur d’autres styles musicaux de nombreux ouvrages ou site internet apportent des méthodes pour apprendre les différents rythmes brésilien, cubain afro cubain caribéen calypso africain etc…. Mais aucun ne traitent les musiques traditionnelles Réunionnaise sur le plan rythmique. Il y donc une véritable carence pour transmettre l’apprentissage de cette musique. Cet apprentissage se fait uniquement au travers des 2 conservatoires régionaux mais aucune transcription écrite n’a été faite au grand public.Objectif et finalitéCette action vise à : l Apporter une méthode basique sur l’apprentissage des instruments rythmiques du Maloya et du séga et de la musique Tamoule (percussion et batterie)l Contribuer au développement de méthode d’apprentissage de la musique traditionnelle Réunionnaisel Démocratiser et faire découvrir à un large public la musique Traditionnelle Réunionnaisel Participer à la préservation du patrimoine Culturel immatériel de L’UNESCO.l Combler au manque de méthode sur le plan régional sur l’apprentissage rythmique traditionnelle Modalités mise en œuvre du projet et du partenariatUn travail de recherche sera effectué en amont avec des musiciens professionnels diplômés ayant une connaissance approfondie du Maloya et du Séga et de la musique traditionnelle Tamoule. Elle se fera en plusieurs étapes :Etape 1 : Recherche d’une équipe de professionnels musiciens pour travailler sur la méthodeEtape 2 : Transposition et choix des partitions sous forme de solfège rythmique simplifié Etape 3 : Recherche d’un prestataire vidéo et d’un photographeEtape 4 : Enregistrement en studio captage son et imageEtape 5 : Production graphique de la maquette pour la méthodeEtape 6 : Mise en place d’un circuit de distribution Contenu du livre : Une méthode simplifiée au porté de tousCette méthode permet d’apprendre jouer les instruments du maloya et du Séga, sous forme d’exercices de bases simplifiées en intégrant du solfège rythmique et s’adresse à la portée de tous. Chaque exercice est accompagné d’une illustration en image représentant la position de l’instrument, de la partition rythmique, et de la transposition de l’exercice sur   le DVD.Préface:Un texte sur les origines rythmiques du Maloya et du Séga et musique traditionnelle malabar.IV-1 Chapitre I- Les rythmes Maloya ternaire et binaire Connaissance des instruments à percussions traditionnellesLe rouler : utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N2Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDLe Kayamb : utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N1 Séquence 2 : Les variations exercice N2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDLe Sati et le Piker : utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N1                                                                    Séquence 2 : Les variations exercice N2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDLe triangle : utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDLe Bobre : Utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDIV-2 Chapitre II- Les rythmes Jazz Maloya à la BatterieSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3 et 4Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDIV-3 Chapitre III- Les rythmes Séga à la BatterieSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3 et 4Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDIV-4 Chapitre IV- Les rythmes d’origine malabarConnaissance des instruments à percussions traditionnelles.Le tambour Malabar : Utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDLe Morlon :Utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N°1                                       Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDLe Matalon : Utilisation et positionnementSéquence 1 : exercice N°1 Séquence 2 : Les variations exercice N°2 et 3Partition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVDDémonstration d’ensemble : Choix d’un morceau de Sega et Maloya à déterminerPartition, illustration en image et transposition de l’exercice sur DVD