Guyane

Développement social et économique

Culture

Notre territoire, la Guyane, cumule et explose sur tous les plans des taux statistiques, inconcevables dans l’Hexagone : Insécurité, santé, habitation, économie, immigration, éducation (scolaire),.. . Les mouvements sociaux de mars -avril 2017 ont mis en évidence que les guyanais doivent finalement eux-mêmes relever ces défis. Le point commun à toutes ces thématiques : Le Foncier.Les accords de Guyane d'avril 2017, ont abouti pour le foncier au déblocage de 400K hect pour les peuples dit "autochtones", et de 200K hect pour la CTG. Dans la concertation, l'ensemble des acteurs concernés (CTG, société civile, secteurs agricoles et économiques) devront définir des zones destinées un usage privé tourné vers des activités agrico-touristiques.Sur la base du fonctionnement des associations foncières fédérées, et pour résumer ici, il s'agira sur chaque parcelle de :Pour la partie habitat :- Organiser la distribution de terrain sur des surface de 1K m² à 1 hect- Développer une campagne promouvant l'autoconstruction responsable- Produire l'énergie électrique par des systèmes alternatifs combinés ou non, qui ont fait leurs preuves : solaire/éolien/hydroélectrique/thermique. Ces systèmes pouvant être individuel ou pour un secteur d'habitation.- Capter l'eau par forage, ou pluie, stockage puis traitement ... idem, les systèmes approuvés et performant existent.- ...Pour la partie agro-touristique :- Organiser avec le secteur agricole des sessions de formation, sur le volontariat- Choisir une gamme de produits à cultiver, et réserver une zone dédiée sur la parcelle- Encourager la production agricole familiale libre, pour une relative autosuffisance sur des productions vitales.- Promouvoir la construction de gites d'accueil, selon les projets individuels- Créer des coopératives d'utilisation de matériels agricoles (CUMA).- Organiser l'acheminement des productions vers des coopératives agricoles de transformation (à créer si besoin)- ...Cette démarche bien entendu ne résoudra pas tous les problèmes. Cependant, nous pouvons espérer une augmentation de l'offre en matière de logement, une augmentation de l'activité économique générée par tous les emplois directs et indirects ( terrassement, matériaux, transports, artisanats,...), une augmentation de l'offre d'emplois et de formations (activité agricole, manœuvres, techniciens,...), et une baisse significative des actes de délinquance conséquente à l'activité économique.Sans compter l'effet positif sur l'aspect culturel, par la mise en valeur des traditions et cultures locales.