Guadeloupe

Culture de perle de Lambis

Environnement

Pendant longtemps, La perliculture désignait l'activité humaine qui consiste à cultiver les huîtres perlières, à les élever, à les greffer et à les entretenir pour en obtenir des perles de qualité. Un procédé devenu une véritable industrie depuis les années 1930 grâce au célèbre japonais Mikimoto.C’est en 2009 que Megan Davis, professeur en biologie met au point une technique de greffe sur le Strombus Gigas, plus communément appelé Lambis sur notre île. En effet, ces perles roses porcelainées, bien différentes des perles nacrées que nous connaissons tous, sont très appréciées sur le marché de la joaillerie, tout d’abord pour leur beauté mais aussi pour leur rareté. Malheureusement, même si la technique Megan Davis permet d’obtenir des perles, elle est loin d’atteindre les standards de qualité recherchée pour les qualifier de gemmes. En 2012, Sebastien Meygret et son associée Laurence Frigeri, décident de reprendre cette technique de greffe et tentent de l’améliorer. Après plusieurs années d’expérimentation et d’essais, c’est enfin un succès, puisque qu’en 2015, la première perle rose, ronde et légèrement flammée, issue de culture voit le jour. Cette nouvelle découverte fera le tour du monde et la photo de la première perle de lambis de culture analysée en laboratoire sera publiée dans de nombreuses revues gemmologiques.Après une phase expérimentale au Honduras, l’acquisition de connaissances sur l’animal, un savoir faire et un protocole de maintien en bassin maitrisé, il nous est aujourd’hui possible de développer un véritable projet sur le territoire Français et plus particulièrement à Saint-Martin. Un projet audacieux mais qui n’envisage pas d’utiliser une espèce animal protégée sans contribuer en contrepartie à sa survie et à son développement. C’est ainsi que ce projet se fonde tout d’abord sur l’étude approfondie du lambis, la reproduction en bassin et la réintroduction des masses d’œufs en milieu naturel sur la base de techniques aquacoles modernes et respectueuses de l’environnement.Le développement de la perle de culture de lambi pourrait engendrer la création d’un nouveau secteur d’activité économique et éthique dans la Caraïbe.