Martinique

Coopérative de production Aquacole "Holothuries Caraïbes", pour transformer la nuisance des sargasses en opportunité de création de richesses pour les Martiniquais

Environnement

Slogan

Nous pensons qu'il est important, par des projets comme celui-là, de redonner l'espoir à toute une population : oui, il y a encore de nombreuses poches d'activité non encore exploitées partout dans les iles. Il faut un peu de créativité. Et toutes ne nécessitent pas, comme ce projet, des investissements importants.

Les échouages réguliers de sargasses sur les côtes entraînent de nombreuses perturbations, pêcheurs, baigneurs, touristes et des nuisances dangereuses (gaz) avec des impacts non maîtrisables sur l'environnement global de l'île.Par ailleurs, les sargasses sont l'alimentation de base des holothuries (concombre de mer), aliment lui-même fort prisé des populations asiatiques.La conjonction de ces 2 facteurs, et la situation de chômage endémique de la Martinique, permettent de transformer positivement le problème Sargasses, en centre de profit permettant l'insertion de personnes non qualifiées qui pourront créer leur élevage d'holothuries, autour d'une coopérative qui :- s'occupera de la qualification /formation des personnes à insérer, - fournira le savoir faire et l'assistance technique- fournira l'approvisionnement en animaux juvéniles et en aliments- prendra en charge le traitement et la valorisation des animaux matures issus des élevages- assurera la mise en marché, domestique et à l'export des produits valorisés.Nous prévoyons qu’il sera nécessaire d’avoir une trentaine de coopérateurs. Ceux-ci seront sélectionnés au terme d’un parcours d’insertion, visant des personnes sans emploi motivées par la création de petites fermes aquacoles pour l’élevage d’holothuriesLa filière se composera de :- coopérateurs (une trentaine) . un revenu mensuel net de 2500€/coopérateur devrait pouvoir leur être servi, d'après nos prévisions de C.A annuel (chiffre d'affaires) de 47 500 €.- une unité de collecte de sargasses et de fabrication d'aliments pour holothuries; Chiffre d'affaires prévu : 360 000 € et 24 000€ de profits. - une écloserie.Chiffre d'affaires : 450 000 €. Bénéfices : 40 000€- une unité de transformation des holothuries. Chiffre d'affaires : 3 963 750 €. Bénéfices : 251 276 €.En emplois directs, c'est entre 100 et 150 emplois qui seront créés. Les retombées indirectes n'ont pas encore été évaluées, mais elles peuvent constituer un vecteur important de dynamisation économique pour l'ile.