La Réunion

Cinékour, Le Cinéma pour l'émergence des Réunionnais

Culture

Slogan

CINÉKOUR, pour l'émergence des cinéastes réunionnais et leurs capacités à porter sur tous les écrans leurs réalités et leurs valeurs, faisant rayonner La Réunion dans le paysage cinématographique de demain, reflétant une France forte de sa diversité.

INTRO // Le saviez-vous? Le Cinéma a un incroyable pouvoir ...Plus qu'un divertissement, il permet d'ouvrir les yeux du Monde, de lui donner la capacité de se glisser dans la peau de l'Autre et de faire l'expérience de l'empathie. Il est aussi le miroir de notre Société et c'est ce qui fait la force du Cinéma français, cet aspect que le Monde nous envie.Être réalisateur, c'est être un passeur, un éclaireur. Quel que soit le ton du film, son langage ou son décor, il peut faire rire, pleurer, faire peur et ce sont par les émotions que les idées transitent. Quelque soit son origine, un film peut changer une vie, ouvrir des perspectives, inspirer, redonner la force, pour celui qui le regarde comme pour celui qui le fabrique. Pour toutes ces raisons, chez Cinékour, nous avons choisi le Cinéma comme vecteur de notre engagement citoyen.Elsa Dahmani, réalisatrice et fondatrice de CinékourCINÉKOUR est un programme socio-culturel, entre outil et label cinématographique, porté par une association Loi 1901à but non lucratif, destiné à favoriser à La Réunion, l'émergence, la professionnalisation et la promotion des aspirants cinéastes réunionnais. Cinékour encourage les auteurs en les accompagnant vers la conception de courts-métrages de qualité à travers concours, résidence d'écriture, coaching, mises en réseau avec le tissu professionnel local et national.Le Cinéma ne doit pas être réservé qu'à une élite. Voir et fabriquer son Cinéma pour exprimer sa réalité et transmettre sa vérité, nous parait essentiel. Par notre projet, nous encourageons l'émergence des cinéastes réunionnais et leurs capacités à porter sur tous les écrans leurs réalités et leurs valeurs, faisant rayonner La Réunion dans le paysage cinématographique de demain, reflétant une France forte de sa diversité.Un programme en 4 Phases : S'inspirer / S'initier / Se professionnaliser / S'exporterAprès une première année de mise en oeuvre, nous comptons pérenniser le projet et reproposer nos actions chaque année !  CONTEXTE //Notre projet résulte de 3 observations: Réalités culturelles et difficultés sociales sur le territoire de La RéunionPerception déformée de la Métropole et croyances limitantes des RéunionnaisMéconnaissance hexagonale quant à La Réunion, entrainant un enclavement de l'île et une inégalité des chances notamment pour les Cinéastes émergents du territoire Nous pensons que travailler à tisser plus de passerelles reliant les professionnels du Cinéma, entre La Réunion et la Métropole, pourra participer à réduire les distances qui les séparent et fera émerger le Cinéma réunionnais au niveau national .Que cela participera à faire exister La Réunion dans l'imaginaire collectif national, encourageant son rayonnement culturel mais également économique. Enfin, faire exister La Réunion sur les écrans nationaux, c'est permettre à la France d'accepter de considérer sa nation à travers son kaléidoscope.JEUNESSE ET CINÉASTES EN DEVENIR Le projet initié par l’association CINÉKOUR à La Réunion met au centre la jeunesse réunionnaise, porteuse d’avenir, répondant aux priorités gouvernementales en faveur du Plan Jeunesse Outre-mer, présenté en septembre 2015 par la Ministre des Outre-mer et le Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports. Il prend en considération les informations relayées par le Fond d’Expérimentation pour la Jeunesse (FEJ) relatant des difficultés spécifiques de cette jeunesse à La Réunion (chiffres du Ministère de 2016) :- 39% de la population âgée entre 16 et 29 ans n’ont ni emploi ni formation.- En 2014, le taux de chômage chez les jeunes s’élevait à 54,4%- Plus de la moitié des établissements sont situés en Zone d’Éducation Prioritaires- Le taux d’illettrisme englobe également les jeunes dès 16 ans. - Parentalité précoce (9% des mères ont moins de 20 ans)En bref, une partie importante de la jeunesse réunionnaise ne se perçoit pas d’autre avenir que la reproduction de la réalité sociale difficile vécue par leurs parents ou leurs proches. En résulte un manque de confiance et de perspectives, entrainant une attitude plutôt attentiste, s’engageant peu dans la création d’activité et se raccrochant aux contrats aidés, perçus comme des droits distribués par les collectivités plutôt que comme un vrai travail, apportant des solutions minimales, n’évitant ni la précarité ni le manque d’estime de soi. LE CINÉMA COMME LEVIER D'ÉMERGENCELa jeunesse jalonne l’Histoire du Cinéma. Le 7e Art est friand du regard des jeunes créateurs, de leur force et de leur courage pour réinventer le monde, maitriser les techniques de pointe en perpétuelle évolution. Pour les jeunes, plus qu’un simple objet de consommation, il est une voie d’expression, parfois même un acte de résistance. Enfin c’est un secteur qui reconnaît le parcours des autodidactes, ce qui en fait un terrain attractif pour les jeunes sans formation et en besoin d’insertion.À travers son dispositif, CINÉKOUR utilise la Culture et la création de « court-métrage », phase première d’expérimentation du Cinéma, comme levier d'émergence et de cohésion sociale. Par son dispositif socio-culturel, CINÉKOUR invite cette jeunesse à se mobiliser en participant à une opération innovante, porteuse de perspectives et de reconnaissance, sollicitant son initiative autour de la création artistique via les stages "KOURMÉTRAZ" ou par la mise en oeuvre d'un accompagnement en résidence pour les lauréats concours ludique et semi-professionnel, destiné aux 18-35 ans "LES TALENTS LA KOUR", avec en toile de fond le développement de la filière Cinéma de La Réunion. Intégrer un mouvement avec des valeurs, près à lutter contre les stéréotypes, soucieux de leur faire identifier leurs singularités et leurs compétences et de leur apporter un savoir-faire, des connaissances et des réflexes professionnels, c’est proposer aux jeunes de s’engager dans une histoire commune et personnelle, créatrice de liens et de cohésion sociale, raccordée au tissu professionnel local et national du Cinéma français.UN DOUBLE IMPACT RÉUNION / MÉTROPOLECar enfin, ce programme s’articule autour d’un dispositif national, celui de TALENTS EN COURT, développé par le Centre National de la Cinématographie et de l‘image animée (CNC) depuis 2012, s’adressant aux aspirants cinéastes, au talent prometteur pour qui l’accès au milieu professionnel reste difficile, faute de formation ou d’expérience significative. Il se nourrit de la charte de participation du CNC, mise en place lors de la proposition de schéma pour le déploiement national du dispositif Talents en Court.Afin d’accomplir sa mission, en coordination avec le CNC et son relais régional local, l’Agence Film Réunion (AFR), le dispositif CINÉKOUR mutualise différents partenaires (collectivités, missions sociales, éducation à l’image, formation, établissements secondaires, associations socio-culturelles de terrain, institutions, sociétés civiles, festivals, professionnels du cinéma et organismes publiques et privés) et diffuser son appel à candidatures sur tout l’ensemble de la Région, cherchant également à faire émerger de jeunes talents issus des quartiers sensibles et des territoires éloignés de l'offre culturelle pour des raisons sociales, économiques ou territoriales, entre ancrage territorial de proximité et rayonnement national.Afin d’œuvrer ensemble pour une plus grande diversité culturelle et sociale dans le secteur du court-métrage national, CINÉKOUR encourage la création de courts-métrages de qualité, tout en affirmant et en respectant les identités réunionnaises.Car le Cinéma à La Réunion, tout comme sur le territoire national, positionne un débat passionné, que l'on retrouve au sein des politiques culturelles. La question des représentations qu'il véhicule en fait un enjeu culturel majeur d'affirmation de la diversité des identités présentent dans la Société française. Faire émerger ce Cinéma, le faire rayonner et exister dans le paysage cinématographique national, c'est participer à l'évolution des mentalités et féderer les communautés en participant à la construction d'une seule et même Population Française, qui puisse se reconnaitre et rester unie, par delà les territoires et les distances que séparent les outre-mer de l'hexagone.MISE EN OEUVRE //ü Solliciter et encourager l’émergence de jeunes talents via le Cinéma à La Réunion et la création de court-métrageü Œuvrer à leur professionnalisation par de l’accompagnement pédagogique et à leur insertion via de la mise en réseau ü Valoriser et promouvoir les jeunes au niveau local et national  (métropole /dom) ü Sensibiliser le Grand Public Le projet CINÉKOUR s'articule autour de trois grandes actions: Le dispositif "LES TALENTS LA KOUR", destiné à accompagner et promouvoir les cinéastes émergents, de La Réunion jusqu’à Paris, par l'intermédiaire d'un concours, autour de leur projet de courts-métrages de fiction, en partenariat avec les Rencontres Talents En Court au Comedy Club à Paris, initiées par le CNC. La mise en oeuvre de stages d’initiation à l’image et à la création cinématographique avec les « KOURMÉTRAZ », à destination de la jeunesse issue des quartiers populairesCINÉKOUR oeuvre également à sensibiliser à un autre Cinéma populaire par de la médiation scolaire ou Grand Public via la diffusion de courts-métrages lors des PROGRAMMATIONS CINÉKOUR En 2018, l'occasion de la LA FÊTE DU COURT MÉTRAGE proposée également par CINÉKOUR, faisant de La Réunion le premier territoire ultramarin à accueillir cette manifestation nationale destinée à promouvoir et démocratiser le Cinéma, permet de proposer aux réunionnais des actions en lien avec ces 3 axes.PUBLIC VISÉ //PROGRAMMATIONS CINÉKOUR Grand public réunionnais, scolaires, étudiants, aspirants cinéastesKOURMÉTRAZ10 Jeunes des quartiers prioritaires, entre 14 et 30 ans / anTALENTS LA KOUR:10 lauréats aspirants cinéastes / anCONDITIONS DE PARTICIPATION SPÉCIFIQUES AU CONCOURS TALENTS LA KOUR:Être majeur, en lien fort avec La Réunion (originaire ou y vivant), obligatoirement être porteur d’un projet de court-métrage qu’on souhaite réaliser soi même et dont le tournage se ferait entièrement sur l’île. · Jeunes réunionnais entre 18 et 35 ans, à parité féminin/masculin, · avec ou sans formation,· passionné(e)s, autodidactes, réalisateurs/trices novices, · étudiant(e)s ou jeunes actif(ve)s désirant passer à la réalisation. S’il existe des formations audiovisuelles à La Réunion (BAC option audiovisuel / option en Khâgne-Hypocagne / formations, enseignement supérieur comme les École Supérieur d’Arts de La Réunion / Institut de l’image Océan Indien-ILOI), peu de jeunes réunionnais arrivent à émerger au niveau de la création cinématographique. Il n’existe actuellement pas de maillons reliant le monde étudiant et celui des professionnels.Peu tentent de se spécialiser dans les grandes écoles nationales comme la Fémis ou Louis Lumière... La plupart se spécialisent aux techniques et quittent La Réunion pour l’Australie ou le Canada par exemple. Enfin beaucoup sont happés par l’envergure économique rassurante qu’offre les Agences de publicité pour exprimer leur talent.Le secteur du Cinéma peut paraître élitiste pour les jeunes français en général mais il faut prendre en considération la difficulté majeure pour les jeunes réunionnais : la distance de 10 000 km qui les sépare de Paris, capitale du Cinéma français.  Hormis cet obstacle géographique, beaucoup de barrières mentales et sociales viennent également les décourager à se lancer, à savoir qu’il n’y ait pas de place pour eux dans le paysage trop souvent monochrome de nos écrans. C’est pourquoi, le dispositif d'accompagnement TALENTS LA KOUR, en plus de viser le public étudiant, diffuse son appel au public empêché, non encadré par une école ou un atelier d’éducation à l’image, cherchant également à faire émerger de jeunes talents issus des zones éloignées du réseau professionnel ou des aides institutionnelles pour des raisons sociales, économiques ou géographiques. DÉROULÉ DES OPÉRATIONS //KOURMÉTRAZLes stages KOURMÉTRAZ proposent une initiation innovante aux métiers du cinéma pour des jeunes des quartiers prioritaires, entre 14 et 30 ans, à travers un stage de création gratuit de 70 heures (une semaine de prépa + une semaine de tournage). Encadrés par des professionnels du cinéma, les jeunes sont formés à tous les postes devant et derrière la caméra, et participent à toutes les étapes de création d'un court métrage, de sa conceptualisation à sa réalisation en passant par son scénario. Objectif de CINÉKOUR : à travers la réalisation d’un court-métrage, transmettre un savoir-faire et des réflexes professionnels, accompagner la transition entre apprentissage et vie professionnelle ou simplement accélérer l’insertion sociale par une prise de conscience de ses capacités. LES TALENTS LA KOUR SÉLECTION DES LAURÉATS ACCOMPAGNEMENTMISE EN RÉSEAU À l’issu de l’appel à candidatures du Volet 1, 10 jeunes porteurs de projet de court-métrage seront sélectionnés et se verront offrir un encadrementartistique, pédagogique, de conseils, de suivi et de formations autour de l’élaboration de leur projet de film. Menée par des intervenants professionnels de La Réunion et de métropole, à travers des workshops (programme pédagogique portant sur l’affûtage du regard, la mise en perspective, l’Histoire du cinéma, l’anticipation technique vers la concrétisation), une résidence d’écriture (autour de la mise en scénario et de la rédaction des dossiers artistiques) ainsi que des Master class (avec l’invitation d’auteurs des courts projetés lors des PROGRAMMATION CINÉKOUR), cet accompagnement mettra en valeur l’effort et l’acquisition de réflexes professionnels tout en permettant aux cinéastes d’ identifier et de valoriser leur singularité comme leurs compétences. Pour finir, un coaching pour l’oral les préparera à participer aux séances de pitchs des rencontres professionnelles organisées à l’issu de ce volet, les CINÉKABAR.Conçues sur le modèle des « Rencontres Talent en court du Comedy Club » à Paris, insufflées par le CNC et offrant au public des banlieues périphériques, un accès au réseau professionnel, le CINÉKABAR à La Réunion, offrira aux porteurs de projet l’opportunité de pitcher leur film devant un parterre de professionnels locaux pendant une matinée, afin d’obtenir conseils, de gagner en professionnalisme et pourquoi pas de voir naitre des collaborations pour réaliser leur film. Une manière de décloisonner et d’encourager la création de courts-métrages de qualité dans des conditions professionnelles à travers la mise en réseau, essentielle à toute insertion professionnelle. L’idée étant de désenclaver et de tendre des ponts entre la métropole et La Réunion, les projets ayant reçu un soutient professionnel local (engagement de prod, diffusion, Région etc…) seront également portés à l’attention des acteurs nationaux du secteur du court-métrage (diffuseurs, institutions, Sacem, prod ou co-prod) habituellement présents aux Rencontres Talents en court du Comedy Club à Paris. Les lauréats y seront invités à venir présenter en personne leur projet lors d’une matinée.De plus, durant leur séjour à Paris, un programme de découverte du patrimoine cinématographique leur sera proposé, afin d’approfondir leurs connaissances et leur donner d’avantages de clefs quant au fonctionnement du système national. De retour à la Réunion, une restitution, un suivi et une promotion des réalisateurs seront ensuite effectués ainsi que lors des grands rendez-vous nationaux du court-métrage (La Fête du Court-métrage, Festival de Clermont-Ferrand).