Martinique

Artisanat Martinique, un nouvel élan pour l'artisanat de la Martinique, avec le numérique, un programme d'animation annuel et une marque fédératrice pour valoriser l'offre artisanale en faisa

Numérique

Slogan

Faire de l'artisanat un moteur à part entière de l'économie martiniquaise, et un secteur créateur d'emplois et de richesses, ouvert à l'international.

Le projet vise à développer et à moderniser l'artisanat de Martinique par les moyens suivants : 1 - augmenter la compétitivité des entreprises artisanales en les dotant des ressources modernes, et notamment numériques ; on parle ici d'une transition numérique nécessaire.2 - encourager et susciter des vocations dans la production et l'accompagnement des artisans3 - mettre en place un programme d''animation du secteur avec des opérations structurantes4 - créer et promouvoir à l'export une marque commerciale fédératrice pour le "made in Martinique".1 - le numériqueUn portail "Artisanat Martinique" sera créé sur internet. Il fédérera toute l'offre artisanale de la Martinique.Sur ce portail, chaque artisan sera doté gratuitement d'une page où il pourra présenter son entreprise et son offre de produits et services. Le portail étant équipé de fonctionnalités évoluées, l'artisan bénéficiera d'outils de communication par internet (newsletters, réseaux sociaux, visioconférence...), de ressources logicielles pour la gestion (saisie de devis, facturation clients, situation de travaux, retenues de garantie, gestion des stocks, relations clients, etc...ainsi que d'une plateforme d'appels d'offres pour alimenter régulièrement les artisans en nouvelles missions et leur permettre de se positionner.2 - les vocations dans le secteur productif et l'accompagnementNous disposons d'une banque de plus de 300 kits de micro-industries qui peuvent permettre la création de petites structures de production, dans le recyclage, l'agro-alimentaire, l'hygiène, l'équipement de la maison, de la personne et dans le BTP. Il sera ainsi possible d'envisager de diminuer les produits d'importation au profit de ces micro-industries lancées par des chômeurs. ils devront être assistés par un corps de personnes formées pour l'accompagnement en entreprises (cadres retraités, notamment, mais aussi des jeunes diplômés sans travail) qui assisteront ces nouveaux entrepreneurs, et qui pourront être chargées de l'assistance en matière numérique pour les artisans installés et qui peuvent être mal à l'aise avec les outils internet.nous voyons que de nouveaux métiers peuvent voir le jour, en phase avec l'évolution actuelle :- monteurs de bâtiments préfabriqués : avec les nouveaux systèmes constructifs, ils pourront être mobilisés pour l'aménagement de quartiers d'artisans, - charbonniers : pour entretenir les cours d'eau, les désobstruer des arbres tombés et qui les enlisent. Ils pourront recycler les déchets récupérés en charbon.- assistant des professions artisanales : ils assurent à un groupe d'artisans l'assistance et le management de leur activité, leur permettant de continuer à se focaliser sur leur savoir faire artisanal- services à la personne : des assistants polyvalents pour la maison et l'extérieur.Des programmes d'apprentissage seront adossés aux pôles de développement qui seront sélectionnés, permettant ainsi l'installation de nouvelles entreprises artisanales.3 - programme d'animation du secteurMettre en valeur les artistes locauxAménager les rues en déshérence du centre ville pour créer des rues d'artisans d'art des espaces de vie où les artisans travaillent et vivent sur place.Implanter des opérateurs capables de conférer au site une dimension internationale galeries d'art, studios d'enregistrement, écoles d'artsFaire du lieu une attraction touristique, avec promotion sur guides officiels, inclusion dans les circuits des croisiéristes, reportages, tournage de films et PubsPlanifier des événements à l'année pour faire du quartier un haut lieu de l'animation de l'île : vente aux enchères, célébrations, visite d'écoles,4 - Marque fédératrice pour visibilité globale et promotion à l'exportIl s'agit de donner une visibilité aux productions locales à l'export par le biais d'une marque "pays", plus facile à promouvoir que celles individuelles de chaque entreprise productrice.La marque est en cours de dépôt, et sera donnée en concession pour développer une offre de produits "made in Martinique" qui valorise la destination et apporte de la valeur ajoutée.Les produits ainsi fabriqués seront packagés sous ce label. Une unité de packaging devra être montée, et nous pourrons nous occuper de la mise en marché à l'international.Nous pensons étudier une ligne de produits à partir de l'industrie et de l'artisanat local existants et à susciter, et à des concepts de points de vente physique et sur internet et à l'implantation de corners.